5 choses que j'aurais aimé savoir avant de monter une start up

Découvrez les 5 choses que nous aurions tous aimé savoir avant de monter une start up grâce à cet article de Petit Hack.

Buy Template

La création d'une startup est une expérience particulière. Cela ressemble beaucoup aux premiers stades de l'amour : vous pensez à votre entreprise en permanence ; vous vous demandez si elle est faite pour vous et si vous êtes fait pour elle ; vous voulez passer tout votre temps avec elle ; vous partagez vos valeurs avec elle ; vous rêvez de votre avenir fantastique ensemble.

Cependant, à côté de toute cette joie et de cette excitation, il y a de nombreuses journées fatigantes, de nombreuses nuits de doutes, et vous avez parfois l'impression de ne pas avancer rapidement.

C'est pourquoi, dans cet article de blog, je partage certaines des choses que j'ai apprises en cours de route.

Il ne s'agit pas d'une liste exhaustive, et elle ne résonnera certainement pas avec vous de la même manière, mais c'est une réflexion sur mon voyage jusqu'à présent, livrée dans l'espoir qu'elle puisse épargner aux lecteurs un peu de temps, de douleur, de frustration, ou même - peut-être - vous donner de l'espoir.

De quoi va parler cet article ?
Nos outils favoris abordés dans l'article
Nos outils favoris

Rejoignez une communauté

rejoindre une communauté

Cette étape est cruciale. Lorsqu'on crée une entreprise, on peut se sentir seul.e, et même s'il est libérateur de pouvoir prendre toutes les décisions soi-même, c'est aussi parfois complètement déstabilisant.

Et, bien entendu, vous ne pouvez pas tout savoir.

Vous devez donc trouver votre communauté, idéalement des personnes qui sont à peu près au même stade que vous. J'ai trouvé très précieux le fait d'avoir des gens avec qui échanger des idées, critiquer mon travail de manières constructives, partager nos expertises et, de manière générale, se garder motivé lorsque les choses se compliquent. Il existe un grand nombre de groupes MeetUp et de réunions sur Eventbrite autour de la création d'entreprise, ce sont également de bonnes sources de soutien. Essayez différentes choses et trouvez des personnes qui partagent votre enthousiasme et avec qui vous aimerez passer du temps - et ne sous-estimez pas l'importance de cette démarche pour vos futurs succès !

Optimiser son apprentissage

L'une des principales choses que j'ai appris est qu'il faut changer d'état d'esprit pour réussir sa startup. Être prêt à sortir constamment de sa zone de confort, trouver des moyens de renforcer sa résilience, être capable de s'adapter au marché... La liste pourrait être longue.

Tous ces conseils sont utiles, mais la chose qui a fait la plus grande différence pour moi, c'est le passage d'un état d'esprit "succès-échec" à un état d'esprit "optimisation de l'apprentissage".

Traditionnellement, nous sommes conditionnés et formés pour nous concentrer sur les résultats, et la plupart des personnes qui créent des entreprises sont des personnes très performantes qui ont développé une puissante capacité à obtenir de bons résultats avec leurs anciens employeurs.

Cependant, cet état d'esprit "succès-échec" ne vous servira pas en tant que startup, car les questions et les problèmes surgiront rapidement au cours de votre apprentissage, et si vous vous permettez de les considérer comme des échecs, vous serez rapidement découragé.

apprendre à apprendre

Au contraire, considérez tout ce que vous faites comme une occasion d'apprendre quelque chose. Il s'agit d'un recadrage simple, mais extrêmement puissant.

Tout d'abord, avant de faire quoi que ce soit, décidez de ce que vous voulez apprendre. Cela peut être "Je veux voir si le cold emailing génèrent des ventes", ou "Je veux savoir quelle publicité Facebook aura le plus d'impact", ou à peu près n'importe quoi.  Aborder chaque tâche comme une expérience d'apprentissage ouvre vraiment sa réflexion et évite le sentiment d'échec.

Par exemple, il y a environ un mois, j'ai envoyé une douzaine de cold emailing et je n'ai reçu aucune réponse. Avec mon ancienne mentalité, j'aurais considéré cela comme un échec. Tout ce travail, aucune réponse, ça doit être un échec, non ? Au lieu de ça, je fais le choix de voir cela comme une expérience d'apprentissage. Peut-être que, pour mon entreprise, le cold emailing n'est pas la bonne voie. Peut-être que je dois d'abord améliorer ma crédibilité ou me concentrer sur l'inbound Marketing.

Plutôt que de faire machine arrière, je résume mes nouveaux acquis pour pouvoir revenir dessus avant mon prochain test de cold emailing.

Vous n'avez pas besoin d'une fortune pour démarrer, même si vous êtes une entreprise technologique.

Je suis en train de créer une entreprise technologique. Finalement, je vais avoir besoin d'analyse de données, de visualisation de données, d'apprentissage automatique, d'automatisation des processus et même, potentiellement, d'intelligence artificielle et d'analyse prédictive. Tout cela semble coûteux, et le sera probablement, mais vous pouvez commencer sans dépenser une somme énorme. Par exemple, même si c'est pénible et manuel, vous pouvez faire de l'analyse de données dans Excel, Google Sheets ou Airspace. Les visualisations peuvent être réalisées dans Infogram, Venngage ou Tableau.

Bien sûr, vous voulez être propriétaire de votre technologie, mais à moins que vous n'ayez plusieurs centaines de milliers d'euros sur votre compte en banque - ou que vous soyez agressif dans votre recherche de financement et collecte de fonds - il est peu probable que vous puissiez commencer avec cela. Concentrez-vous sur ce que le client va voir, et non sur la manière dont vous allez le lui faire parvenir.

Demandez de l'aide et faites-en profiter les autres

lancer sa startup demander de l'aide

D'après mon expérience, les gens décident de créer leur propre entreprise parce qu'ils aspirent à la liberté et à l'indépendance. C'est très bien, et vous en aurez certainement beaucoup, mais ne poussez pas les choses à l'extrême et n'ayez pas peur de demander de l'aide. Vous ne pouvez pas tout savoir, et il existe des experts qui peuvent vous faire gagner du temps et de l'argent. Je suis nul sur les réseaux sociaux, mais il y a des gens pour qui c'est une seconde nature et qui peuvent faire certaines choses pour moi bien plus rapidement et efficacement que je ne le pourrais.

Il est également utile de rappeler qu'en tant qu'espèce, nous sommes câblés pour les histoires et les gens adorent entendre l'histoire d'un fondateur de startup. J'ai été époustouflé par la générosité et le soutien des gens une fois qu'ils savent un peu ce que vous faites et - surtout - pourquoi. Appropriez-vous donc votre histoire, soyez honnête quant à l'aide dont vous avez besoin et ayez toujours, toujours, une demande. Si quelqu'un vous propose son aide, trouvez un moyen d'accepter l'offre, même si vous n'êtes pas sûr d'en avoir besoin à ce moment-là. Vous pourriez bien en avoir besoin à l'avenir et ces premiers soutiens pourraient bien devenir vos clients les plus fidèles.

Amusez-vous !

Facile à dire, parfois difficile à faire. Mais rappelez-vous pourquoi vous avez créé une entreprise et assurez-vous que vous faites suffisamment de choses que vous vouliez faire pour compenser la douleur et l'inquiétude.

Voilà donc mes réflexions sur le début de ce voyage. J'espère qu'elles seront utiles à certains d'entre vous. N'hésitez pas à me partager vos retours en commentaires :)