Comment se former au no code en 2022 ?

On vous en parlait déjà dans notre guide complet du no code ; le mouvement No code est en train de changer l'avenir de la programmation. En effet, il y a une dizaine d'années, le développement était réservé à une petite poignée de développeurs experts. Mais la montée en puissance des technologies no code et l'accès rapide a l'information a complètement changé la donne.

Cette abondance d'information disponible nous amène d'ailleurs à une nouvelle problématique : trouver les meilleures manières de se former. Pas simple de s'y retrouver dans cette jungle à l'info ! Dans cet article, nous verrons dans un premier temps comment se former au no code en 2022 ; les bases pour débuter, le mindset à adopter et comment se professionnaliser.  Nous vous avons également préparé un programme de formation, à découvrir plus bas pour commencer votre apprentissage.

D'ailleurs, nous allons bientôt lancer notre formation no code 100% gratuite. N'hésitez pas à laisser votre petit e-mail pour être prévenus.

Comment se former au no code en 2022 ?

Formation no code : les bases pour débuter

Vous souhaitez développer un site internet ou une application mobile ? Ou simplement monter en compétences ? On vous donne nos meilleurs conseils pour commencer à vous former au nocode en 2022. Découvrons ensemble le bon mindset à adopter pour devenir un maker no code et comment se professionnaliser.

Adopter le mindset d'un maker

Pour nous, devenir un bon « maker » c'est-à-dire un développeur no code, passe avant tout par l'acquisition du bon mindset. Voici selon nous les prérequis pour devenir un bon maker.

Se former en continu

S'il y a bien un chose qui est importante selon nous, c'est la formation en continu. Grâce aux outils no code, plus besoin de passer par une école d’ingénieurs ou d’informatique. En effet, le nocode s’apprend sans prérequis techniques et donne la possibilité à chacun d'entre nous d’innover et de créer. Pour cela, on se forme souvent seuls, en autodidacte, en suivant des formations. Cela n'empêche pas d'expérimenter des outils et de tester de nouvelles choses. Il faut être persistant sur la durée, car suivre une formation ne suffit souvent pas à créer à proprement parler. Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à regarder ce qu'il se fait Outre-Atlantique et à se former en anglais. Car même si le no code se développe à vitesse grand V, les formations disponibles en français sont souvent payantes et limitées. Essayez d'acquérir une bonne culture web et de vous tenir au courant de ce qu'il se fait en matière de digital.

Mr-Robot

Avoir la soif de créer

Le no code est un excellent moyen de libérer votre potentiel créatif.  La créativité est un point commun qui rassemble tous les développeurs no code ; que ce soit pour répondre à un besoin du marché, apporter des solutions à un problème, ou bien satisfaire leur envies d'innover. Car il faut avoir le courage de construire et d'assembler, souvent seul et avec un minimum de ressources.

Creativité

Ne pas avoir peur de tester ses idées

Tout commence par une idée. Mais une idée ne vaut rien si elle n'est pas mise en œuvre. Grâce aux différents outils nocode et lowcode, plus besoin de passer des mois sur le développement d'un logiciel ou d'un site web. Ce gain de temps et de productivité permet aux makers de pouvoir tester des projets rapidement et d'améliorer leurs produits en fonction de ce qu'ils expérimentent. Pensez, concevez, construisez et testez. Répétez.

À qui s'adressent ces formations ?

La communauté des makers rassemble des profils très divers et variés, avec des parcours et des domaines de compétences très différents. Si l'explosion du Nocode a démocratisé le développement d'applications et de sites web, il a également permis à de nombreux entrepreneurs de lancer leur entreprise rapidement, en diminuant drastiquement leurs coûts et barrières à l'entrée. En ce sens, tout le monde peut être un créateur nocode.

Cependant, il y a certains profils qui reviennent plus souvent :

  • Les développeurs : Et oui, le no code ne s'apprête pas à faire disparaître le métier de développeur. Au contraire, les experts du développement retrouvent beaucoup d'avantages à utiliser des outils no code. Que ce soit pour tester un projet ou gagner en productivité en réduisant la programmation classique au minimum, le no code est une solution rapide et efficace qui gagne en popularité auprès des développeurs.
  • Les entreprises et start-ups : L'intérêt pour ces profils est de former leur équipe et/ou gagner en productivité tout en réduisant le financement de leurs projets. Grâce aux outils de no code, elles peuvent mettre en place des processus internes, des database ou encore lancer un projet rapidement et efficacement.
  • Les équipes de marketing : De nos jours grâce aux outils d'automatisation, les équipes marketing peuvent collecter des données, lancer et automatiser des campagnes pour gagner en productivité.
  • Les freelances : En général ce sont des profils mixtes : web designers, UX/UI designers, experts marketing ; qui souhaitent se lancer dans le marché du no code et/ou monter en compétences pour développer leur activité.


Comment professionnaliser le no code ?

Au cours des années à venir, nous allons voir apparaître de plus en plus de professionnels du no code. En effet, selon une étude de ResearchAndMarkets le marché du nocode/lowcode devrait passer de 7 millions de dollars en 2018 à 46 millions de dollars d'ici à 2023, soit une croissance de 46% !  Une véritable opportunité dans le marché de l'emploi. Vous souhaitez ajouter une corde à votre métier ou bien devenir un expert du no code ? Consultez les offres d'emploi et n'hésitez pas à vous inscrire sur des plateformes de freelance pour décrocher vos premières missions. Bien que les outils no code permettent le contournement de la programmation classique, nous vous conseillons vivement d'acquérir des bases en code et en langage de programmation (JavaScript, CSS, HTML..) car vous serez tôt ou tard confrontés à leur utilisation lors de la création de votre projet. De même, commencez à construire votre boîte à outils  : Définissez vos outils préférés et apprenez un maximum. Si les outils no code sont puissants, ils le sont encore plus quand vous les connectez ensemble.

Pour finir, ne restez pas seul ; entourez-vous de collaborateurs, rejoignez des communautés de maker et surtout n'hésitez pas à partager votre activité sur les réseaux sociaux.

Programme de formation aux outils no code

Prêts à commencer votre apprentissage et à adopter les outils no code ? Il y a de plus en plus d'outils et de formateurs et peu de ressources pour vous guider.  Pour vous aider dans votre initiation, nous avons pensé ce chapitre comme un programme de formation aux outils no code. Voici notre liste gratuite et non exhaustive de formations, que nous avons regroupé en 3 catégories. N'hésitez pas à choisir les outils les plus adaptés pour vos projets.

Maîtriser les bases de données

Notion

Notion : Notion est l'une des applications de productivité et d'organisation les plus utilisées de nos jours.  Sur Notion vous pouvez créer des espaces de travail, écrire, collaborer et vous organiser. Il permet de manière très intuitive de prendre des notes, planifier des tâches, ou encore créer un planning éditorial.

Pour vous y mettre simplement, ce tuto détaillé (durée : 33 minutes) vous guidera dans l'utilisation de l'outil Notion.

Airtable : Airtable est une plateforme en ligne facile à utiliser pour créer et partager des bases de données relationnelles. Une base de données relationnelle ne se contente pas de stocker des données sous forme de tableau, elle stocke également des relations entre ces données, en les reliant ensemble. Airtable permet également la mise en place et l'automatisation d'à peu près n'importe quelle tâche.

Découvrir Airtable

Suivez ce tuto de 19 minutes pour apprendre les bases de Airtable.

Pour aller plus loin, jetez à œil à cette mini formation no code composée de 28 vidéos pour une durée totale de 2h11.

Mettre en place des outils d'automatisation des tâches

Nous avons choisi Integromat, un outil d'automatisation très avancé. Avec une prise en main facile, il permet de visualiser et d'automatiser rapidement vos tâches. L'outil a déjà été adopté par de nombreuses entreprises connues (Uber, Airbnb, Shopify, Zalando..).

Se lancer sur Integromat

Apprenez à maitriser Integromat en 25 minutes chrono !

Développer des applications et sites web

Glide : Cet outil no code permet de créer des applications mobile attrayantes, grâce à Google Sheets ; l'outil de création de tableurs de Google. Les applications créées avec GlideApp  sont compatibles avec Android et Ios. La plateforme regroupe déjà plus d'un million d'utilisateurs !

A vous de jouer ! Suivez ce tutoriel pour apprendre Glide de A à Z.

Webflow : C'est notre petit chouchou en matière de création de sites internet. En effet, il s’agit là d’un logiciel ultra-performant de conception pour créer des sites web ultra personnalisés et responsive. Pour commencer à vous former à webflow, jetez un œil à la Webflow University, la plateforme d'aide 100% gratuite mise à disposition par Webflow. Vous y trouverez des cours, des pages d'aide et différents tutoriels pour développer vos connaissances.

Se former à Webflow

Webflow Academy

Bubble : Ce logiciel permet de créer des applications multi-utilisateurs pour web et mobile. Grâce à une plateforme entièrement personnalisable, vous pouvez facilement créer des interfaces comme AirBnb ou Facebook.

Grâce à ce tutoriel apprenez à cloner Airbnb en utilisant Bubble !

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour commencer votre apprentissage et devenir un pro du no code.

Saviez-vous que Petit Hack va bientôt lancer sa formation no code 100% gratuite ? Préinscrivez vous à la formation dès maintenant pour ne rien louper !