Les tendances e-commerce pour 2022

On ne se lance plus en ligne de la même manière en 2021 qu'à la naissance du web... Les nouvelles technologies et les nouveaux usages affectent considérablement les résultats d'une boutique en ligne, voilà pourquoi il est essentiel de se tenir informé des dernières tendances e-commerce afin de ne pas tomber dans l'oubli.

Lorsqu'on pense aux géants du e-commerce, ils se sont pour la plupart lancés en proposant des prix incroyablement bas comparés à la concurrence.

Le marché du e-commerce connaît une croissance incroyablement rapide chaque année.

Nous avons créé ce guide complet sur les tendances e-commerce 2022 pour que vous puissiez "enfin" égaler (ou, idéalement, dépasser !) vos concurrents.

Quelles sont les tendances que vous trouverez sur l'ensemble du marché mondial du commerce électronique en 2021 ?

Les tendances e-commerce pour 2022
Nos outils préférés abordés dans l'article
Nos outils favoris

1. L'expérience Smartphone au cœur du e-commerce.

utilisation smartphone
© OpinionWay / Proximis

L'étude d'OpinionWay sur le commerce électronique a fait ressortir que presque 1 français sur deux utilisé son smartphone pour passer commande en ligne.

Quelques années après l'apparition du terme "M-Mobile", l'optimisation de son site pour les smartphone n'est aujourd'hui plus réservée aux gros sites - c'est une nécessité pour la majorité des boutiques en ligne.

Il est important de noter que la France est relativement en retard comparé au marché européen (64% des achats effectués en ligne, et le marché nord-américain 58%)

Cette tendance sera sans aucun doute toujours d'actualité en 2022 pour au moins deux raisons :

  • Les Français utiliser un smartphone pendant plus de quatre heures par jour,
  • Les entreprises e-commerce font de leur mieux pour optimiser leurs applications et leurs sites Web afin que leurs clients bénéficient de la meilleure expérience mobile possible.

Au-delà des usages, la technologie simplifie aujourd'hui encore plus le passage de commande en ligne grâce à l'apparition des "portefeuille numérique" (notamment Google Pay et Apple Pay) qui permettent aux utilisateurs de passer commande en seulement quelques clics - quand le passage de commande sur ordinateur n'évolue que très peu...

2. Les chatbots : une nouvelle façon de communiquer avec vos clients

chatbot

D’ici à 2025, le marché mondial des chatbots devrait générer des revenus supérieurs à mille millions de dollars. Et le e-commerce représente une grosse part de ce gateau.

Les chatbots continueront d'être l'une des plus grandes tendances du commerce électronique en 2022.

Réactivité, pertinence de l'information... Il y a de nombreuses raisons d'utiliser un chatbot sur votre site ecommerce. Cependant, prenez tout de même le temps de le personnaliser et d'y intégrer la voix de votre marque - si tout le monde utilise les mêmes outils, comment vos clients vous choisiront face à la concurrence ?

3. La recherche et le commerce vocal

Utilisations principales de la recherche vocal

Les assistants vocaux comme Siri d'Apple, Alexa d'Amazon et l'assistant de Google sont de plus en plus populaires. En France, on comptait 3,2 millions d'utilisateurs d'enceintes à commande vocale en juin 2019, selon Médiamétrie.

On prévoit que 8 milliards d'appareils seront équipés d'assistants vocaux (smartphones compris) d’ici à 2023. On imagine donc facilement la croissance à ce niveau-là...

Pourtant, la majorité des entreprises e-commerce, grandes et petites, ne comprennent toujours pas leur potentiel - aujourd'hui, il y a entre 8 et 10% des utilisateurs de ces enceintes qui les utilisent pour acheter des produits.

Pourtant, pour les utilisateurs, passer une commande à l'aide d'un assistant vocal est une opération intuitive et simple, qui ne nécessite ni souris ni clavier et qui est parfaite pour les personnes multitâches.

Cependant, la technologie doit encore être améliorée, notamment sur la compréhension des accents et différents patois, mais on vous recommande tout de même de vous y installer le plus rapidement possible si vous souhaitez récolter des parts de marché une fois la technologie suffisamment mature.

4. Le commerce électronique Headless

Les systèmes de commerce Headless concernent essentiellement les marques souhaitant proposer leurs produits partout sur le web :

  • Site web en propre,
  • Market place,
  • Assistant vocaux,
  • etc.

Le commerce Headless permet également aux marques/entreprises de gérer l'ensemble de leurs stocks, catalogues et commandes grâce à une plateforme unique et centrale. Cela réduit considérablement le temps nécessaire pour effectuer des mises à jour sur toutes les plateformes, tout en améliorant simultanément l'expérience utilisateur globale.

Le commerce Headless prend de l'importance pour trois raisons principales :

  • Tout d'abord, il permet de réduire considérablement le temps et les ressources associés à la gestion de plusieurs canaux de commerce électronique.
  • Il permet aux entreprises d'atteindre rapidement et de manière rentable de nouveaux marchés et canaux,
  • Dernier, mais pas le moins important, le Commerce Headless vous permettra de toucher vos clients de différentes manières. Il est aujourd'hui très commun de faire plusieurs recherche avant de passer commande. En ayant la possibilité de toucher vos clients sur des markets places, votre site, etc. vous maximiser les chances de contrôler ce qui est dit de votre marque.

Pour faire simple, vous pourrez tout gérer au même endroit grâce au commerce Headless - gestion de la chaîne d'approvisionnement, de la clientèle, gestion financière, etc. On apprécie également la flexibilité du système... On vous recommande donc d'y penser ;)

5. L'IA et le machine learning

Machine learning e commerce

En e-commerce, l'IA consiste à faire comprendre à une technologie les habitudes répétitives des clients.

L'IA et le machine learning sont probablement les tendances e-commerce 2022 les plus attendues, car elles offrent aux spécialistes du marketing une arme puissante : grâce à ces système, il n'a jamais été possible de proposer une expérience d'achat plus automatisée et personnalisée qu'aujourd'hui. 

Bien que cela ne soit pas nouveau, la technologie est de plus en plus mature et le machine learning gagne en popularité chaque jour.

Réservé à des experts à ses débuts, des outils grand public (comme ActiveCampaign) l'intègrent aujourd'hui dans leur service. (on pense notamment au lead scoring et au test d'envoi email "gérés" par la machine)

On pense également aux sites web, les recommandations de produits (vous savez en bas de page) étaient auparavant principalement sélectionnées manuellement, ce qui était non seulement inefficace, mais aussi sujet à des erreurs - on a tous déjà vécu une expérience marante avec ces recommandations. Aujourd'hui, les recommandations peuvent être faites automatiquement et elles correspondent aux préférences des clients (genre, couleur, budget, etc.)

Idem pour la recherche de produits, l'apprentissage automatique peut permettre d'afficher des résultats beaucoup plus pertinents basés sur le profil du consommateur.

6. Optimisation du taux de conversion e-commerce :

À moins que vous n'opériez dans une niche, avoir une entreprise de ecommerce signifie faire face à un marché hautement concurrentiel. C'est pourquoi l'optimisation de votre taux de conversion est un sujet clé : elle permet de se démarquer de la concurrence, d'instaurer la confiance, d'offrir une meilleure expérience au client et, enfin, d'obtenir des conversions plus élevées (en valeur ET en volume).

Le taux de conversion moyen du commerce électronique est d'environ 2,27 %, mais il peut varier considérablement en fonction du pays et même des appareils utilisés par les consommateurs pour faire leurs achats. C'est pourquoi, au lieu de comparer votre entreprise aux chiffres moyens, vous devriez plutôt suivre vos taux de conversion dans Google Analytics et faire des tests pour voir l'impact sur ce dernier.

L'optimisation du taux de conversion est moins couteuse qu'une refonte de site web, et pourtant... les résultats la dépasse bien souvent. Il s'agit de développer en permanence votre boutique en ligne. Bien que des outils soient disponibles, il est bien souvent question de mindset (façon de penser) penser par exemple, au Growth Hacking.

Vous vous demandez si ça vaut vraiment le coup ? Jetez un coup d'œil à Amazon.com. Vous ne les avez pas vus faire une refonte majeure, mais ils s'améliorent constamment en faisant de "petites modifications" qui impactent les résultats.

7. L'essor de la réalité virtuelle et augmentée

La réalité virtuelle, également connue sous le nom de réalité augmentée, nous donne l'impression d'entrer dans un environnement numérique. La réalité virtuelle va créer une expérience d'achat encore plus personnalisée pour vos clients.

Si l'on considère qu'Amazon propose à lui seul 200 casques de réalité virtuelle, la réalité virtuelle et la réalité augmentée représentent une véritable opportunité pour le commerce électronique.

À la recherche d'idée ?

  • Proposez à vos clients d'essayer vos produits virtuellement,
  • Ou bien, mettez-leur à disposition un "show room virtuel" pour visualiser les produits en situation réelle.

8. Commerce social

Les réseaux sociaux aident de plus en plus les sites web à développer leur chiffre d’affaires. On pense notamment à Instagram qui a fait pas mal de bruit en lançant l'option boutique en 2021 et qui permet aux consommateurs de passer commande directement sur la plateforme dans certains pays (Amérique du Nord essentiellement).

Le commerce social change donc véritablement les usages de consommation car les clients n'ont même plus besoin de quitter les applications pour passer commande. Un luxe pour réduire la friction lors du passage de commande, mais aussi, et surtout, un avantage pour les jeunes entreprises e-commerces qui bénéficient de la confiance que les utilisateurs accordent aux réseaux sociaux. Certains prétendent même que le commerce social annonce la mort du site web. On n’ira pas jusque-là... Mais quand même !

9. Livraison le jour-même

livraison le jour même tendance ecommerce

Les clients veulent des produits de qualité tout en bénéficiant de services personnalisés et de haute qualité... Et ils veulent tout ça maintenant !

Lorsqu'on consulte des sites tels que TrustPilot, on constate assez facilement que 1 mauvais avis sur 2 est issue d'un problème de livraison, de packaging ... Très rarement sur le produit final. Il n'est donc pas étonnant que la livraison le jour même soit une tendance importante, pavée par Amazon - 25 % des quelque 40 millions de clients américains d'Amazon Prime ont utilisé la livraison Prime Now en 2021. C'est également pour ça que de nombreuses entreprises misent sur la livraison à vélo le jour même dans les grandes villes. Néanmoins, cette tendance semble compliquée à aménager pour les petites entreprises qui n'ont pas la possibilité de séparer leur petit stock. À voir si une entreprise est capable de leur proposer ce service en 2022.

10. Produits en ligne

Si l'épidémie de Covid19 nous a bien appris quelque chose... C'est bien le nombre d'activités que nous pouvons faire depuis chez nous. Elle a changé nos habitudes, qui resteront sans aucun doute en nous longtemps après la pandémie. Il va donc sans dire que la popularité des services en ligne va continuer de croître en 2022.

Webinaires, formations, divertissements, médecine, cours - nous pouvons nous attendre à recevoir beaucoup plus d'offres en ligne à l'avenir... Même pour le commerce électronique. Il ne tient qu'à nous de l'inventer !

11. L'évolution des modes de consommation

Le plus grand obstacle à la croissance du e-commerce a toujours été le besoin des consommateurs de se rendre physiquement dans les magasins. Avant la pandémie, les utilisateurs les plus âgés étaient plus réticents à l'idée de passer commande en ligne. Néanmoins, ils ont été contraints de s'adapter et la grande majorité d'entre eux continuent de passer commande sur le web même depuis que les magasins ont ouvert. Il est donc temps d'adapter nos offres et notre manière de communiquer à ces nouveaux clients digitaux.

Concernant les cibles numériques traditionnelles (comprendre les plus jeunes), on remarque un certain détachement du web pour retourner en boutique... (c'est à en perdre son latin...). Ceci dit, les entreprisent qui s'en sortent le mieux sont celles qui proposent des abonnements.

Amazon et Netflix ont ouvert la voie à un nombre croissant de services d'abonnement. À l'heure où l'on peut s'abonner à des livraisons de papier-toilette, peut-être devriez-vous leur emboîter le pas et proposer un système de paiement à l'utilisation ou un autre type d'abonnement pour rentabiliser vos couts d'acquisition toujours plus élevés ?

12. ROPO (recherche en ligne, achat hors ligne)

Le ROPO (Research Online, Purchase Offline) et le ROPO inversé (Research Offline, Purchase Online) n'ont rien de nouveau dans le monde du commerce électronique (88 % des clients font des recherches en ligne avant d'effectuer un achat), mais leur importance va croître en 2022.

Ce point est relativement lié au point précédent qui montre que les utilisateurs de - de 50 ans ont tendance à retourner massivement en boutique. Néanmoins, ce sont eux qui ont le plus la culture du web et qui effectuent le plus de recherches en ligne avant de passer à l'achat... Il est donc important de se poser les bonnes questions pour encourager le renouveau de cet usage. Bons de réduction valable en magasin ? Utilisation de technologies de tracking type Beacon ? On vous laisse nous dire ce qui fonctionnera le mieux pour vous !

13. Stratégie omnicanale

Avec la montée en popularité des appareils mobiles, le nombre d'acheteurs omnicanaux va encore et toujours augmenter en 2022. La stratégie omnicanale consiste à offrir aux acheteurs une expérience transparente et cohérente sur tous les canaux et appareils. Selon une étude réalisée par la Harvard Business Review, 73 % des utilisateurs utilisent plusieurs canaux et appareils lorsqu'ils font des achats.

14. Direct-to-Consumer (D2C)

La possibilité de mettre un produit directement entre les mains d'un consommateur sans passer par un intermédiaire ou un marché tiers est devenue inestimable pour les consommateurs. La marque communique directement avec les clients au sujet des retards, des informations sur l'expédition ou d'autres informations importantes, offrant ainsi aux clients une meilleure expérience et créant des relations de confiance dans les moments difficiles. Ce n'est pas nouveau, mais nous ne pouvions pas partager ce guide des tendances e-commerce 2022 sans en parler.

15. Le développement durable

ecommerce durable

Le développement durable prend un nouveau sens pour les consommateurs d'aujourd'hui et nous permet d'entrevoir des changements des modes de consommations (et donc une possible cassure avec le ecommerce actuel). Consommation plus raisonnée, préférence pour les circuits courts... Les consommateurs ont de nouvelles exigences qui jurent avec les modes de consommations web d'aujourd'hui. Il est donc essentiel pour les marques d'intégrer ces politiques dans leurs produits, leurs stratégies de commercialisation et leur marketing. Les gens sont de plus en plus conscients de l'impact de leurs décisions d'achat sur les ressources limitées de la planète. Ils choisissent des produits dont l'emballage est écologique ou des marques de mode qui produisent localement.