Webflow vs Bubble : que choisir pour son projet ?

Vous voulez lancer un projet et vous hésitez encore dans le choix de votre plateforme no code ?
Deux outils ultra puissants se sont démarqués ces dernières années : Webflow et Bubble. Mais quelles sont les différences ? Dans quel cas devez vous privilégier Webflow à Bubble ? Et inversement ? La réponse se trouve dans cet article.

Webflow vs Bubble : que choisir pour son projet ?
Nos outils préférés abordés dans l'article
Nos outils favoris

Introduction à Webflow

Webflow est un outil de conception drag and drop, reconnu pour ses possibilités de design quasi infinies. L'interface tout-en-un permet d'éditer, visualiser, modifier et lancer des sites internet sans passer par le codage traditionnel. Le CMS inclut un éditeur web et propose même sa propre solution d’hébergement web. Déjà adopté par un grand nombre d'agences et de webdesigners professionnels, l'outil compte plus de 2 millions d'utilisateurs.

Bubble en quelques mots

Bubble est un puissant outil no code qui rassemble plus de 4000 000 utilisateurs. Il permet à n'importe quelle entreprise ou particulier de développer des applications web, sans connaissance du code. La mise en place de workflows au sein de l'outil permettent de construire une logique d'actions pour créer une application hyper avancée.

Webflow vs Bubble : les différences

Les deux sont des outils no-code ultra puissants qui offrent la possibilité de créer un site ou une application web en partant de zéro, mais ils n'ont pas été conçus pour les mêmes utilisations et cela se ressent au niveau des possibilités qu'offre chaque plateforme. Jetons un œil aux principales différences de Webflow vs Bubble.

Fonctionnalités

Concernant Webflow, le CMS (content management system) permet de gérer vos contenus comme vos articles de blogs ou produits e-commerce par exemple. Mais pour pouvoir bénéficier d'autres fonctionnalités (comme un espace membre ou une base de données par exemple) vous devrez connecter des outils externes comme Zapier et Integromat.

Bubble permet de customiser entièrement toutes les fonctionnalités de son application au sein même de l'outil. Les workflows sont la vraie valeur ajoutée de l'application. Pour vous donner un exemple, vous pouvez programmer toute une série d'évènements qui vont se déclencher lorsqu'un utilisateur clique sur un bouton : mettre en place un système de paiement via Stripe, faire interagir des données, envoie d'e-mail… En effet, Bubble permet d'intégrer nativement un large choix d'APIs grâce à l'API Connector. Par ailleurs, en termes de fonctionnalités, le catalogue propose un grand nombre de plugins gratuits et payants.

Créer une logique d'actions grâce aux workflows de Bubble

Design

La possibilités de créer des sites à l'esthétique pointue est sans nulle doute l'atout majeur de Webflow. Vous souhaitez libérer votre créativité en partant d'une feuille blanche ou bien utiliser l'un des milliers de templates disponibles ? Les deux sont possibles ! Concernant le responsive, vous pouvez visualiser 4 tailles d'écrans différentes et modifier les valeurs des éléments afin d'adapter le design à chaque écran. Vous avez également la possibilité de créer autant de breakpoints (point de rupture affichant une autre version du site web) que vous le souhaitez, cela vous permettant d'explorer différentes méthodes d'adaptabilité, telles que le Responsive, Adaptative ou Fluid Design.

L'éditeur de Webflow

Sur Bubble, les possibilités de design sont beaucoup plus limitées bien qu'il existe à peu près 800 templates différents. Par ailleurs, le responsive s'avère un peu plus compliqué à mettre en place que chez son concurrent. Ce n'est pas impossible, mais cela demandera beaucoup un peu plus d'efforts et de maîtrise. Cependant, il faut savoir que que des efforts sont déployés dans ce sens car la plateforme a proposé des améliorations au cours de ces dernières semaines.

SEO (référencement naturel)

Webflow est votre meilleure option pour le SEO : reconnu pour sa rapidité et son accessibilité qui sont des éléments importants pour votre référencement naturel (en plus d'une bonne stratégie de contenu, bien entendu ;)). L'outil propose un audit structurel avec des recommandations lors de la conception même de vos pages. Vous pouvez également renseigner les champs de métadonnées (méta titre, méta description, alt text) au sein du text builder. De plus, contrairement à son concurrent, Webflow permet de configurer facilement les données structurées pour faire remonter des informations de vos pages aux bons endroits sur Google.

Bubble est beaucoup moins "SEO friendly" que Webflow. Le responsive est réalisé grâce à un moteur de rendu qui calcule les tailles et les positions des éléments. Cela rend votre site lourd à charger et impacte donc forcément votre référencement naturel. Autre point, les applications Bubble sont souvent soumises à “inscription” donc les pages réservées aux abonnés ne sont pas accessibles aux robots de Google puisqu'ils ne peuvent pas s'inscrire.

Tarifs

La tarification de Webflow est un peu compliquée mais nous allons tenter de vous l'expliquer simplement. Pour commencer, vous devez faire votre choix entre le plan de site (qui commence à 12$ et peut aller jusqu'à 36$ par mois), et le plan e-commerce (qui coûte entre 29$ et 212$ selon le nombre de produits qu'il y aura sur votre site). Si vous souhaitez travailler en équipe, il faudra en plus ajouter un Workspace plan de 19$ pour 3 membres, 49$ jusqu'à 9 membres, et contacter Webflow pour des plans allant au delà de 9 membres.

Bubble quant à lui, propose trois abonnements différents : un plan basique de 25$ par mois qui est idéal pour tester son projet ou minimum viable product, un plan intermédiaire à 115$ par mois pour des projets qui impliquent un peu plus de développement et un plan avancé à 475$ par mois pour les gros projets qui nécessitent de collaborer en équipe.

Par ailleurs, les deux plateformes proposent une offre gratuite pour expérimenter les différentes fonctionnalités et se familiariser avec l'outil. Sur la version gratuite de Bubble, vous pouvez créer un premier projet qui sera sous le nom de domaine et branding de Bubble. La version gratuite de Webflow permet également de designer un premier site sous le nom de domaine webflow.io.

Apprentissage

La prise en main de la plateforme Webflow nécessite un certain temps d'aprentissage. L'interface utilise les terminologies du code et il peut parfois être compliqué pour un néophyte de s'y retrouver. Si vous êtes motivé et déterminé, il existe de nombreux tutoriels et vidéos d'apprentissage au sein même de la Webflow University. Avec un peu de persévérance, vous pouvez espérer créer un site web simple au bout de 1 à 2 mois d'apprentissage. Pour des interfaces et designs plus poussés avec des designs et animations complexes il faudra impérativement approfondir votre connaissance de l'outil. Une compréhension du code (CSS, javascript, html) est conseillée pour aller plus loin et intégrer du custom code.

Considérant que Bubble fournit à la fois toutes les fonctionnalités pour concevoir des sites Web et des applications plus ou moins complexes, la courbe d'apprentissage est forcément plus longue par rapport à Webflow. Vous aurez besoin de plusieurs mois à un an avant de bien maîtriser l'outil et réussir à développer une application moyennement complexe. Il existe, là aussi de nombreux tutoriels sur Youtube, ou au sein de la Bubble Academy.

Les deux outils rassemblent chacune de fortes communautés, alors n'hésitez pas à rejoindre les forums d'entraide pour poser vos questions et échanger avec d'autres personnes. En France, il existe même une communauté Slack du no-code qui regroupe déjà plus de 6000 utilisateurs.

Quel outil choisir pour mon projet ?

Nous l'avons vu, Webflow est un incontournable lorsqu'il s'agit créer des sites internet performants et réactifs. Il permet de designer votre site au pixel près, de gérer le SEO de vos pages et de lancer votre e-commerce rapidement.

Bubble quand à lui, permet de créer des applications complexes, avec des espaces membres et une logique d'actions personnalisable à l'infini.

Pour avancer dans votre choix commencez par vous poser les bonnes questions. Quels sont vos objectifs à court terme ? Tester une idée ? Lancer une première version de votre site ou application ? Et à long terme ? Il est important de définir votre vision pour ne pas être limité dans l'évolution de votre projet.

Dans quel cas choisir Webflow ?

Pour vous la faire courte, Webflow est destiné aux sites internet qui exigent un design pointu, sans avoir besoin de fonctionnalités complexes. C'est donc le meilleur CMS pour tout ce qui ne serra pas "applicatif". Comprenez donc que si votre projet est un site vitrine, un blog ou une boutique e-commerce simple, l'outil sera parfait pour cela.

Dans quel cas choisir Bubble ?

Bubble, quant à lui est destiné aux business et applications orientés workflows et qui nécessitent des fonctionnalités complexes. Vous souhaitez lancer une application web avec une forte logique utilisateur, une plateforme de e-learning ou encore développer une marketplace ? Tournez vous plutôt du côté de Bubble.

Webflow vs Bubble : le mot de la fin

Nous espérons vous avoir éclairé dans le choix de l'outil no code le plus adapté pour votre projet. Les courbes d'apprentissages étant assez longues donc nous vous conseillons de commencer par un seul outil afin de bien maîtriser toutes ses fonctionnalités.

Mais si vous souhaitez tirer le meilleur de chaque application, vous pouvez tout aussi bien opter pour une combinaison des deux outils : Webflow pour créer un site web esthétique et optimisé SEO afin de promouvoir votre produit, et Bubble pour lancer votre application.