Comment créer une entreprise sans argent, c'est possible ?

2022 approche à grands pas, et tout le monde veut créer une entreprise. Vous n'avez pas beaucoup d'argent et vous demandez comment créer une entreprise sans argent ? Vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous allons découvrir ensemble comment monter son entreprise sans argent (ou presque).

Comment créer une entreprise sans argent, c'est possible ?
Nos outils préférés abordés dans l'article
Nos outils favoris

Vos priorités aujourd'hui ?! Payer votre loyer, rembourser vos crédits (bagnole, immo), vos assurances... à la fin du mois, il vous reste environ 342 € sur votre compte et vous vous demandez "comment est-ce que je suis censé monter une entreprise avec ça" ?

Eh bien, on est passé par là aussi ! On a lancé notre boîte il y a maintenant 1,5 et c'est exactement la somme d'argent que nous avons investi pour démarrer !

Tout au long de cet article, on va vous expliquer comment surmonter les étapes de l'entrepreneur sans sous tout en vous partageant nos astuces personnelles et pros sur le sujet. Nous parlerons également des idées de projets que vous pourriez lancer sans pour autant investir beaucoup d'argent. On va se concentrer essentiellement sur le modèle de l'entrepreneuriat en ligne, même si la majorité des conseils seront également applicables au monde "réel".

De combien d'argent avez-vous besoin pour lancer une entreprise ?

Si vous cherchez la réponse à cette question sur Google, vous tomberez probablement sur un article du ministère de l'Économie qui affirme que le coût moyen de la création d'une entreprise est de plus ou moins 3 000 euros.

Partez du principe qu'il s'agit d'un sujet assez controversé et difficile à aborder. En fin de compte, la création d'une entreprise peut coûter de 0 à 10 000 000 €, car cela dépend à entièrement du secteur d'activité dans lequel vous vous lancez, de l'idée que vous avez eue, de vos connaissances et de votre expérience dans le domaine, etc.

Le seul coût fixe et universel lors de la création de son entreprise est le prix d'immatriculation de l'entreprise auprès du RCS et les frais de publication au journal officiel.

  • Prix d'immatriculation d'une entreprise auprès du RCS : 39,42 €
  • Prix publication au journal officiel : variable en fonction des région, mais autour de 200 € pour une EURL, 230€ pour une SARL

Aïe... Ça pique un peu sur notre budget... Mais la bonne nouvelle, c'est qu'on n’est pas obligé de le faire avant d'avoir effectué ses premières ventes.

Une autre chose qu'il est important de comprendre, lors de cette analyse du coût de la création d'une entreprise, ce sont les différents types de charge que les entreprises ont à payer. Nous allons les diviser en trois catégories :

  • Les charges fixes : Le loyer, les salaires des employés et les assurances sont trois exemples de charges fixes, celles que vous devrez payer même si votre entreprise est fermée.
  • Les charges variables : Les matières premières, les frais de transaction et les primes sont des charges variables, qui dépendent de la quantité de biens et de services que votre entreprise produit chaque mois.
    Au fur et à mesure qu'une entreprise se développe, les charges fixes représentent une part de moins en moins importante des revenus, tandis que les charges variables augmentent.
  • Les Charges ponctuelles : Les paiements ponctuels peuvent être importants au début, car vous devrez créer l'entreprise, éventuellement acquérir des machines, préparer l'espace de travail.

C'est un peu démotivant non ? On part du principe que nous allons créer une entreprise avec 0 € et on découvre notre entreprise nécessite une certaine somme d'argent pour pouvoir exister.

Internet a beaucoup démocratisé le monde des affaires, réduisant les coûts de création d'une entreprise à 0 (ou presque). Quelqu'un qui sait coder peut facilement acheter un domaine et un hébergement pour moins de 30 $ et créer un site qui rapporte des milliers de dollars par mois. Il est également beaucoup plus facile de trouver les informations pour se lancer (quand celles-ci étaient beaucoup moins accessibles avant lorsqu'on y pense).

Vous vous sentez un peu plus motivé maintenant ? Passons maintenant à la partie intéressante. Nous allons analyser comment vous pouvez franchir chaque étape en protégeant (autant que faire se peut) votre capital de départ, de la recherche d'idée à sa réalisation, sans oublier son lancement et sa croissance.

Se lancer dans l'entrepreneuriat sans argent

Analysez votre marché

La première étape, et probablement la plus importante, lors de la création de votre entreprise est de faire des recherches.

On part souvent d'une idée que l'on pense génial... et les échecs surviennent bien souvent lorsque l'on n'a pas pris le temps d'analyser son marché, ou bien d'études de faisabilité

Dans son livre Lean Startup, Eric Ries recommande de chercher les feedbacks aussi rapidement que possible. Qu'ils soient positifs ou négatifs, ils vous permettront de développer votre activité et de la positionner. Cela peut se faire de millions de façons différentes - en ligne, hors ligne, via des formulaires ou durant des échanges...

La validation de votre idée est la partie la plus essentielle, en particulier lorsque vous démarrez sans argent. De nombreuses startups échouent parce qu'elles construisent quelque chose qui n'intéresse personne et c'est exactement ce que vous devez éviter. Si vous ne savez pas par où commencer, contactez d'autres entreprises et entrepreneurs. Leur point de vue est inestimable.

#Astuce : Si vous n'en connaissez pas... N'hésitez pas à en contacter sur Linkedin ; tous les utilisateurs de la plateforme sont tellement sollicités par les messages de prospection automatiques qu'ils adorent répondre à de vrais messages. 

Trouvez des outils gratuits (ou pas chères)

La deuxième étape consiste à rechercher les outils que vous allez utiliser. Lorsque vous créez une entreprise, vous aurez probablement besoin de nombreux outils et logiciels pour la construire et la promouvoir. Vous trouverez sur notre site la majorité des outils disponibles pour développer votre activité - mais lorsqu'on n'a pas de budget, la tâche peut être plus chronophage pour trouver des outils gratuits.

Il n'est vraiment pas nécessaire de réinventer la roue. Savez plus ou moins quel type d'outil vous recherchez, cherchez-le sur Petit Hack.

Si vous créez une entreprise à partir de rien et sans argent, vous êtes probablement assez créatif et intelligent. Utilisez cette créativité dans vos recherches pour trouver ce qui convient le mieux à vos besoins et à votre budget.

Il existe de nombreux outils gratuits et n'ayez pas peur de tester les ESSAIS GRATUITS.

#Astuce : programmez une notification dans votre agenda pour l'annuler avant la fin - ça évite les mauvaises surprises.

Observez la concurrence

La dernière chose à regarder en se lançant, ce sont les startups qui gravitent déjà dans votre écosystème.

Faire des recherches et lire sur d'autres startups (même dans d'autres domaines) vous aidera à apprendre comment créer une entreprise sans argent parce que vous verrez ce qui a marché et ce qui n'a pas marché.

La recherche d'autres startups, plus spécifiquement dans votre domaine, vous aidera à déterminer de combien d'argent vous pourriez avoir besoin pour démarrer, quelles sont les choses qui fonctionnent et celles qui ne fonctionnent pas, ce que vous devriez éviter, etc.

Avoir une bonne idée

Il est essentiel d'avoir une idée géniale pour créer une entreprise sans argent. Au-delà des attentes du marché, il est important que vous trouviez votre idée géniale ! En vous lançant avec peu d'argent, vous allez devoir redoubler d'efforts. Si vous n'y croyez pas... Vous pourrez dire adieu à la réussite.

La manière dont on trouve généralement de nouvelles idées est de penser aux problèmes auxquels les gens sont confrontés au quotidien. Si vous pouvez résoudre une douleur existante et réelle, les gens seront plus disposés à investir de l'argent.

Une autre stratégie consiste à identifier certaines entreprises rentables et à croissance rapide et de les adapter à d'autres niches - ou autres marchés.

Si vous mettez en œuvre toutes les stratégies mentionnées jusqu'à présent, vous devriez être en mesure de dresser une longue liste d'idées commerciales. Pour l'instant, contentez-vous de faire un brainstorming, vous pourrez ensuite faire des recherches plus approfondies et éliminer celles qui ne vous semblent pas pouvoir marcher.

Pour analyser vos idées, n'hésitez pas à utiliser un tableur avec les colonnes suivantes :

  • Idée : Expliquez l'idée en quelques mots
  • Détails : Fournissez des détails plus approfondis sur cette idée, le marché sur lequel elle se positionnerait, le problème qu'elle vise à résoudre, comment la solution fonctionnera, etc.
  • Nom de Domaine : Commencez à réfléchir à un nom et vérifiez que le nom de domaine est disponible. (non... Ne faites pas l'erreur de l'acheter dès le départ ! ),
  • Équipe : Pouvez-vous réaliser ce projet seul, ou avez-vous besoin de personnes pour vous aider à le développer ? 
  • Heures MVP : Estimez de combien d'heures de travail vous aurez besoin pour construire le MVP (version basique du produit pour valider la demande),
  • Investissement : De combien avez-vous besoin pour développer le MVP ?
  • Prix : Combien pensez-vous pouvoir vendre le produit ?
  • Revenu mensuel : estimez votre revenu mensuel (basez-vous sur votre ressenti à cette étape) - Vous pouvez commencer par indiquer €, €€, ou €€€ - cela vous permettra de comprendre si l'effort en vaut la peine. 
  • Dépenses/mois : Essayez d'estimer vos charges fixes sur la première année. Cela vous permettra de rapidement exclure les idées avec trop de charge pour trop peu de revenu.

Vous pouvez utiliser notre modèle en cliquant ici.

Une telle feuille de calcul peut vous aider à identifier l'idée sur laquelle travailler, en fonction de vos ressources, connaissances et du temps dont vous disposez.

Bon, j'ai une feuille de calcul pleine d'idées, et maintenant ? Il est temps d'en sélectionner une et de la valider.

La validation de l'idée, comme nous l'avons expliqué plus haut, est essentielle pour éviter de dépenser du temps et de l'argent sur un produit dont personne ne se veut (ou pour lequel personne n'est prêt à payer). Un excellent moyen est de construire un MVP.

Si vous ne devez retenir que deux choses de cet article, on espère que ce seront les suivantes :  

  • MVP signifie Minimal Viable Product (difficilement traduisible en français... La version la plus élémentaire de votre produit). Il s'agit d'un produit de base qui fonctionne complètement sans être finalisé (on pense notamment aux finition etc.). Vous pouvez toujours ajouter des fonctionnalités supplémentaires et passer du temps à le perfectionner, mais lancez-le s'il est bon.
  • L'objectif principal d'un MVP est d'obtenir un retour sur ce que vos utilisateurs veulent vraiment. Cela vous aidera à décider si ce produit suscite un réel intérêt, à comprendre quelles sont les fonctionnalités à développer en priorité, ce qui pose le plus de problèmes à vos clients, etc.

Planifier en détails

Bon... On ne parle pas de Business plan traditionnel, mais il est important de prévoir toutes les grandes étapes de son projet pour savoir où l'on en est. Définissez votre vision et fixez-vous des objectifs atteignables pour guider votre croissance.

À quoi devrait ressembler votre projet dans six mois ? Quand souhaitez-vous le lancer ? De quels types de ressources aurez-vous besoin et à quelles étapes ? Qu'est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? Comment allez-vous fidéliser vos clients à votre marque pour qu'ils reviennent encore et encore ?

Ce document doit être votre feuille de route.

Si vous ne planifiez pas, il vous sera très facile de perdre de vue votre vision initiale.

Le Bootstrapping

Le bootstrapping est la façon la plus minimaliste de créer une entreprise. Il s'agit de démarrer une entreprise par ses propres moyens, sans investisseur ou prêts importants. Le bootstrapping est entièrement autofinancé.

Il permet de maintenir des coûts bas en éliminant la majorité des charges fixes. Moins vous empruntez, moins vous aurez de frais et moins vous devrez faire de promesses.

Pour que le bootstrapping soit une réussite, il est important de déterminer ce que vous devez acheter plutôt que louer ou prêter, ce que vous pouvez sous-traiter à moindre coût et ce que vous pouvez obtenir gratuitement et qui fera l'affaire.

Avantages du bootstrapping

  • Vous êtes le boss => Vous n'aurez de compte à rendre à personne,
  • Vous choisissez le focus => Pas besoin de perdre du temps à échanger avec vos investisseurs qui pourraient vous détourner de vos objectifs,
  • Vous êtes le responsable => En gérant un projet de A à Z, vous gérez mieux le projet car vous le comprenez,
  • Vous conservez la totalité de votre entreprise => Vous prenez les risques seul... Vous n'avez donc pas à partager les revenus.

Les inconvénients du Bootstrapping

  • Les risques personnels => Comme expliqué au-dessus, si vous faites du chiffre, c'est dans votre poche ! Mais si vous perdez des sous, c'est pour votre pomme également.
  • Vous pouvez être isolé => L'avantage d'avoir des investisseurs, c'est que vous bénéficiez de leur réseau,
  • Croissance plus lente => À part de très rare exception, tout prend davantage de temps lors de lancement en Bootstrapping.

Développement du projet

Vous savez où vous mettez les pieds ? Il est temps de vous lancer dans la construction de votre entreprise (codage du produit, connexion avec les fournisseurs, etc.).

Difficile ici de vous guider davantage... C'est vous qui connaissez votre marché. Gardez tout de même deux choses en tête :

  • Restez Minimaliste - Tout le monde se fiche des petites animations lorsque l'on clique sur le bouton, même si vous y avez passé 3 jours.
  • Vous DEVEZ valider votre iées de startup si vous voulez éviter l'échec.

Si vous créez une entreprise en ligne et que vous ne savez pas coder, les outils no-code peuvent vous seront utiles. Ils sont devenus très puissants ces derniers temps et vous permettent de créer des sites Web et des applications entières sans une seule ligne de code.

Il existe de nombreux outils no-code, et vous trouverez probablement celui qui correspond le mieux à vos besoins. À long terme, ils peuvent devenir assez contraignants, mais ils permettent de créer un MVP et de valider votre idée très rapidement.

Quelle que soit la voie que vous choisissez, n'oubliez pas de toujours construire un produit pour vos clients et non pour vous. Apprenez quels sont les problèmes de vos clients grâce à des enquêtes et des entretiens avec les utilisateurs et construisez une solution qui leur ressemble.

Le lancement de votre entreprise

Le produit est terminé, il est maintenant temps de le lancer.

Même si le produit n'est pas parfait, lancez-le. Vous devez éviter la "paralysie de l'analyse", un syndrome qui donne aux entrepreneurs l'impression qu'ils doivent sans cesse améliorer le produit et ajouter de nouvelles fonctionnalités, ce qui repousse son lancement. Vous aurez suffisamment de temps pour affiner et peaufiner votre produit une fois les premiers utilisateurs.

Consacrez du temps à la préparation de votre lancement. Déterminez où se trouve votre clientèle cible et trouvez le moyen de promouvoir votre entreprise à cet endroit sans que cela soit du spam et sans avoir à sortir le porte monnaie.

Notez que le lancement ne fait pas tout. Ne vous découragez pas si vous n'obtenez pas beaucoup de ventes pendant la semaine de lancement. Ce que vous cherchez à obtenir, ce sont les réactions des utilisateurs. Apprenez à connaître vos premiers utilisateurs et transformez-les en véritables fans de votre produit ; ils se chargeront ensuite du marketing de bouche-à-oreille.

Développez votre entreprise

Si vous avez un excellent produit mais un mauvais marketing, vous n'irez pas très loin. Il faut les deux pour réussir.

Le marketing social est l'un des moyens les moins chers et les plus efficaces pour faire passer votre message (même si... la tâche est plutôt chronophage). Je dis "les moins chers" et non "gratuit", car il est parfois préférable d'investir quelques euros dans une publicité ou dans la création de contenu. Les publicités sur la plupart des plateformes de médias sociaux sont bon marché, alors profitez-en tant que c'est possible.

Le marketing de contenu consiste à donner de l'information gratuitement ; en apportant de la valeur, on se positionne comme expert auprès des utilisateurs et ils seront donc plus à même de revenir vers nous ensuite. Ce n'est pas la même chose qu'une publicité. Le contenu est un moyen de montrer ce que vous savez, ce que vous pouvez faire, comment utiliser votre outil, etc.

Le référencement, le SEO, est une autre stratégie gratuite liée au marketing de contenu. Vous avez trouvé cet article sur Google ? C'est parce que nous avons travaillé son référencement pour qu'il apparaisse entre les premiers résultats. Pour en apprendre davantage, n'oubliez pas de consulter notre article sur le SEO Webflow (en phase de lancement, on ne vous recommandera jamais un autre outil que Webflow chez Petit Hack)

Enfin, la prospection à froid est également une stratégie gratuite qui, si elle est effectuée correctement (évitez d'être spammy et de harceler votre interlocuteur), peut déboucher sur de gros clients et d'excellentes relations.

Lorsque vous travaillez sur des stratégies de marketing sans beaucoup d'argent à investir, vous devez être créatif et y consacrer pas mal de temps. Mais cette phase devrait vite passer si votre produit répond à un réel besoin.

Les stratégies de référencement et de contenu n'apportent des résultats qu'à long terme ; la prospection à froid nécessite des recherches approfondies sur vos interlocuteurs et donc, de nombreuses heures de travail.

Idées d'entreprises à lancer sans argent

Super, maintenant que vous avez tous les outils et toutes les connaissances pour lancer une startup et franchir toutes les étapes du business sans dépenser beaucoup d'argent, il est temps de commencer à créer. Voici quelques idées pour vous si vous vous sentez un peu perdu :

  • La rédaction en freelance est assez populaire en ce moment. Cela ne coûte que du temps et des compétences ; bien sûr, vous aurez besoin d'un ordinateur et d'une connexion Internet, mais si vous lisez ceci, je ne m'inquiète pas trop à ce sujet. La rédaction en freelance est un bon moyen de gagner quelques euros supplémentaires si vous avez le temps et les compétences nécessaires. Inscrivez-vous donc sur Malt (une plateforme de freelancing assez populaire), créez votre compte et lancez-vous !
  • Le marketing numérique est également de plus en plus populaire. Là encore, cela ne coûte rien de commencer, mais la courbe d'apprentissage est assez raide. Il s'agit d'un domaine complexe qui évolue rapidement et en permanence. Choisissez la plateforme avec laquelle vous êtes le plus à l'aise et formez-vous en ligne en consultant tous les articles disponibles gratuitement. Une fois que vous en saurez plus que le commun des mortels, vous n'aurez qu'à vous lancer. Attention à rester informer même en développant votre activité ; On rencontre de plus en plus de fondateurs d'agences de marketing digital qui ne comprennent pas grand-chose à ce que leur entreprise réalise... vous risquez votre réputation et vos futures perspectives commerciales.
  • Le Travail manuel. Je dis travail manuel parce que cela peut être n'importe quoi. Certains affirmeront même qu’il y a une pénurie de travailleurs qualifiés/dévoués. Beaucoup de gens veulent un travail en col blanc où ils n'ont qu'à s'asseoir devant un ordinateur et gagner de l'argent. À tel point qu'il y de sacrées opportunités pour ceux qui n'ont pas peur de mettre les mains dans le cambouis...
    Vous pourriez lancer un service de nettoyage. Vous pouvez nettoyer des maisons, laver des voitures, tondre des pelouses. Oui, vous pouvez encore tondre le gazon de quelqu'un et gagner de l'argent. Il y a un type, en ce moment même, qui demande 1 200 à 1 500 dollars pour UNE journée de travail à tondre quelques hectares de mauvaises herbes, et les gens paient !

Conseils pour démarrer une entreprise sans argent

Demandez un deuxième avis

Pour vous, votre idée peut sembler incroyable. Mais vous êtes surement un peu partial. Vous devez obtenir l'avis de quelqu'un qui sera honnête avec vous.

Il est important d'avoir quelqu'un qui vous dise si vous allez dans la bonne ou la mauvaise, ou si votre idée n'est pas vraiment top.

Même si vous n'avez pas un partenaire à plein temps qui peut surveiller vos arrières à chaque étape du processus, vous devriez demander un conseil avisé. Un deuxième avis pourrait faire la différence entre le décollage ou le naufrage de votre entreprise.

Gardez votre emploi

D'accord, vous avez une idée géniale et vous gagnez peut-être un peu d'argent. Ne quittez pas votre emploi actuel pour autant, surtout en phase de bootstrapping. Même si vous avez un emploi qui ne paie pas beaucoup, restez-y.

Quel que soit le salaire que vous gagnez, chaque petit morceau aide à créer une entreprise à partir de rien. Économisez votre argent ; cela vous facilitera grandement la tâche à long terme.

Rester employé est un bon moyen de constituer un tampon, de maintenir votre niveau de vie à un niveau raisonnable et de financer votre entreprise par vous-même. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas créer une entreprise sans argent, car vous le pouvez, mais quelques euros supplémentaires ne feront pas de mal.

Si vous pouvez conserver un petit flux de revenus, les choses seront beaucoup plus faciles pour vous.

Investissez vos bénéfices.

Félicitations, vous avez réalisé votre première vente et vous avez créé votre propre entreprise, mais vous avez aussi très envie de claquer cet argent que vous venez de gagner... Ouais... On est tous pareil ! Après tout, ce n'est qu'un bonus comme vous bossez toujours non ? Eh bien ne faites pas cette erreur ! Dépenser tous vos bénéfices et ne pas les réinvestir dans votre nouvelle entreprise est un défaut fatal d'amateur. Ne soyez pas un amateur !

Pour beaucoup, la première vente est un peu une surprise. Ne vous laissez pas distraire par l'excitation. Vous ne savez peut-être pas comment créer une entreprise sans capital (ou comment créer une entreprise tout court), mais dès l'instant où vous effectuez une transaction, établissez un plan ou votre succès sera de courte durée.

Soyez actif socialement

Quand je dis actif socialement, je ne parle pas des réseaux sociaux (qui ne sont pas fait pour tout le monde, ou pour toutes les activités) je veux dire assister à des événements et à des discussions. Parlez avec d'autres entrepreneurs et tenez-vous au courant des actualités concernant les start-ups.

Cherchez loin et restez toujours informé. Cela vous permettra de rencontrer des investisseurs potentiels, des cofondateurs éventuels, de vous former et de gagner en confiance. Vous devez vous mettre en avant lorsque vous envisagez de créer une entreprise. Environ 70 % des emplois sont obtenus grâce au réseautage, alors rester chez soi ne suffit pas.

Personne ne veut plus de spam, mais pensez également à vous inscrire aux newsletter des entreprises qui vous intéressent. Elles organisent souvent des rassemblements et des événements de réseautage gratuits auxquels vous pouvez assister simplement en étant inscrit sur leur liste d'emails.

N'oubliez pas les réseaux sociaux

Bon, ce n'est pas pour tout le monde... Mais partez du principe que si votre projet vous intéresse, il y a potentiellement des personnes qui pourraient être intéressés également. Les réseaux sociaux sont une publicité GRATUITE. C'est un peu plus difficile que de diffuser simplement une publicité qui dirige votre audience directement vers votre site, mais c'est gratuit.

Vous pouvez développer considérablement la notoriété de votre marque ou de votre produit sur toutes les plateformes, mais déterminez celle qui vous convient le mieux et tenez-vous-en à cette dernière. La cohérence est essentielle. Créez une page professionnelle et faites votre promotion sur votre profil personnel (parce que ... personne n'aime suivre les pages d'entreprises qui ne publient que de la pub...)

Apprenez à négocier

La négociation est une compétence commerciale importante. Peu importe ce que vous faites. Nous négocions tous chaque jour.

Vous vous dites peut-être : "Je n'essaie pas d'être un négociateur d'otages" ou "Je ne suis pas en train de négocier une reprise d'entreprise". En réalité, si vous essayez d'obtenir quelque chose de quelqu'un, alors vous négociez. Lorsque vous créez une entreprise sans argent et avec une idée stylée, vous allez tout mettre en jeu.

Ce que nous obtenons dans la vie est largement déterminé par notre capacité à demander.

Exploitez les outils et ressources gratuits

On l'a déjà dit à plusieurs reprises, mais c'est parce qu'on pense qu'Internet regorge de ressources gratuites qui vous aideront à créer une entreprise et la tendance semble être de publier toujours plus de choses gratuites... On le répete donc.

Gratuit n'est pas synonyme de mauvaise qualité. Bien qu'il y ait une tonne de déchets dispo en ligne... Recherchez donc activement du contenu de qualité, et enregistrez les sites dans vos favoris si vous y trouvez du contenu cool.

On vous laisse là-dessus... C'est comme ça qu'on s'est lancé - alors on espère que cela fonctionnera aussi bien pour vous ! :)